5 janv. 2014

Persuasion de Jane Austen



Persuasion

Couverture Persuasion Titre : Persuasion
Auteur : Jane Austen
Année  de sortie : 1980
Nombre de pages : 317
Éditeur : 10|18
Genre : Classique
Prix : 7 €

Résumé :

Sous le vernis d'un genre, chacune des phrases de Jane Austen attaque les conventions, traque les ridicules, et finit avec une grâce exquise par pulvériser la morale bourgeoise, sans avoir l'air d'y toucher. Les héroïnes de Jane Austen lui ressemblent, elles aiment les potins mais détestent bavardages, grossièreté et vulgarité. La pudeur, le tact, la discrétion, l'humour sont les seules convenances qu'elles reconnaissent... Et si Jane Austen mène les jeunes filles au mariage, c'est fortes d'une telle indépendance qu'il faut souhaiter au mari d'être à la hauteur ! A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits.

Mon avis :

C’est avec un grand plaisir non dissimulé que j’ai à nouveau, goûté à la plume de Jane Austen… Bien que je ne vous cache pas que Le Capitaine Wentworth y ait pour quelque chose lol.  C’est à mon sens avec Anne, les deux personnages les plus intéressants et aboutis de l’auteure. Et je vous le dis, mon livre préféré de Jane Austen, à ce jour.

J’ai beaucoup apprécié justement ce personnage que campe Anne, cette jeune femme amoureuse transi du jeune Capitaine Wentworth qui d’ailleurs, lui rend parfaitement son amour, mais qu’elle va éconduire après qu’il lui ait fait sa demande en mariage. Et pourquoi, parce que (comme l’indique bien le titre) on l’a persuadée de refuser… Ce qui évidement ne ravi pas le Capitaine… vu les maigres raisons… lui qui l’a croyait si différente et plus mûre que les autres femmes…

De maigres raisons qu’Anne, elle-même regrettera amèrement huit ans plus tard, quand sa route croisera à nouvelle celle du Capitaine, cet homme toujours aussi beau, jeune et désormais riche. Plusieurs rencontres entre eux feront croire à Anne qu’elle ne compte plus pour le capitaine, qu’il projette même de se marier avec la jeune Louise, belle sœur de Mary la sœur d'Anne.

S’ensuit différentes scènes qui nous porterons à croire que rien n’est plus possible entre nos deux protagonistes, que l’un comme l’autre est sensé se marier de son côté… mais c’est sans compter sur l’assurance avec laquelle fera preuve Anne, (L’une des raisons pour laquelle Le Capitaine est tombé amoureux d’elle) qui sera à la hauteur pour enrailler toute persuasion...

Mais Persuasion, ce n’est pas juste cette histoire d’amour qui d’ailleurs se termine bien, mais aussi de délicieuses descriptions d’un temps fort lointains dont les conventions qui sont loin d’être si justes et parfaites qu’on pourrait le croire. C’est là que l’auteure use de sa plume pour donner de la force à ses personnages et briser ces conventions qu'elle qualifie de ridicule...

J'ai aussi beaucoup aimé le fait que l'auteure laisse ses lecteurs imaginer ce qu'était l'histoire d'amour entre Anne et Le Capitaine Wentworth, avant leur rupture, huit ans plus tôt...
Ma note : 14/20                                 ♥♥♥♥♥

4 commentaires:

  1. Je n'ai jamais réussi à finir Orgueil et Préjugés peut être que celui ci me plait davantage. Merci pour ta chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dépendra de la raison pour laquelle tu n'as pas pu terminer O&P... Et si les descriptions un peu longuettes ne te gênent pas, ça devrait aller...

      Supprimer
  2. C'est également mon roman favori de Jane Austen, une pure merveille!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le film, la tu vu ?? Si oui qu'en penses-tu ?

      Supprimer