9 nov. 2014

Juste une ombre de Karine Giebel

Couverture Juste une ombre
Titre : Juste une ombre 
Auteur : Karine Giebel
Date de sortie : 2013
Nombre de pages : 608
Éditeur : Pocket
Genre : Thriller
Prix : 8,10 €

Lectures communes : Les avis arriveront progressivement.

Résumé :

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

Mon avis :

Juste une ombre est le sixième livre que je lis de Karine Giebel. Et que dire sinon que je suis une grande fan de l'auteure Française. La meilleure pour moi à ce jour. Fan de thriller que je suis, croyez-moi quand je vous dis que je place très haut le talent de Giebel.
 
Elle sait, à partir d'une histoire ou d'une idée que l'on pourrait qualifier de banale, créer une atmosphère digne des plus grands thrillers psychologiques et nous retourner le cerveau en s'y insinuant à petite dose d'abord, jusqu'à y pénétrer entièrement avec virulence et nous conduire au même titre que ses protagonistes, dans la folie la plus totale. La perdition, l'amour impossible etc...

Ce que j'aime aussi, c'est sa plume. Cassante. Sec. Directe. Une plume délicieusement mauvaise. Terriblement douce. Agréablement tortueuse... Une plume qu'elle semble mieux aiguiser à chaque roman qu'elle écrit... Une plume à chaque fois plus tranchante, plus affûter, plus affiner que jamais pour dépeindre des scènes plus réalistes que la réalité elle-même... des personnages plus élaborés... Une plume UNIQUE. 

Par ailleurs, Karine Giebel sait créer des personnages tous, plus étonnants les uns que les autres. Singuliers. Saisissants. Auxquelles ont ne peut faire autrement que s'y attacher même à ceux qui sont exécrables, ignominieux... Des personnages très recherchés et complets qui sauront empoisonner les maigres cellules restantes de nos cerveaux déjà embrumés par tant de rebondissements. 

Mais ce que je préfère par dessus tout dans les romans de l'auteure, c'est qu'elle ne fait jamais dans la dentelle... après tout nous sommes dans du thriller pur et dur, et les fins à l'eau de rose ou qui finissent par s'arranger, ELLE ne connait PAS.  Et pourtant, elle parvient à chaque fois à nous désarçonner complètement avec toujours plus d'originalité, de surprise... Elle sait aussi nous perturber parfaitement en nous faisant croire que tous ses personnages peuvent être des coupables tout désignés... Mais sait aussi insinuer dans les toutes dernières pages alors qu'on ne s'y attend absolument pas, une infime, très infime perspective d'espoir... 

Les traits fins de sa plume définissent tout aussi bien le caractère tranché d'une sensibilité toute trouvée. On traverse une immense palette d'émotions autant de fois que l'on tourne de pages... s'est dire, plus de six cent pages de bouleversement et de vibration...

Vous l'aurez compris, pour moi Karine Giebel est maître dans son art. chaque livre qu'elle écrit est une fresque, une toile qu'on ne se lasse pas de dévorer des yeux à la recherche de sensations tout aussi finaudes, intelligentes que délectables et exquises...
 
Ma note : 

20/20
 Coup de 

6 commentaires:

  1. Je ne connais pas cette auteure.
    Je suis assez curieuse pour lire son premier roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, si tu n'as pas de peine avec les thrillers, franchement tente-le parce qu'il est génial... Et encore, le mot est faible.

      Supprimer
  2. J'ai découvert cet auteur cette année, j'ai lu Chiens de sang et Terminus Elicius, deux excellentes lectures, coup de coeur. Je n'ai pas eu le temps de faire cette LC mais je lirai ce livre dans les mois qui viennent ainsi que les 2 que j'ai acheté à la foire du livre de Brive samedi dernier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé chiens de sang et Terminus Elicius, tu peux être sûre de craquer pour les autres... cette auteure à ce petit quelque chose qu'on ne sait pas décrire mais qu'on cherche absolument.

      Supprimer
  3. Je viens tout juste de découvrir cette auteure avec Juste une Ombre et je suis charmée.
    Je suis totalement d'accord avec ce que tu dis sur sa plume, c'est la 1ere impression que j'ai eu en commençant cet ouvrage !
    En définitif, je partage ton avis et tu me donnes très envie de découvrir plus en détails cette auteure !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que mon avis te donne plus envie et j'espère vraiment que ces autres ouvrages te plairont tout autant...

      Supprimer