2 janv. 2015

Satan était un ange de Karine Giebel


Couverture Satan était un ange  

Titre : Satan était un ange
Auteur : Karine Giebel
Date de sortie : 2014
Nombre de pages : 336
Éditeur : Fleuve noir 
Genre : Policier
Prix : 18,90 €
 
 
Résumé : 
 
Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra. 
Roulez droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder. 
Mettre la musique à fond pour ne plus entendre. Tic tac... 
Bientôt tu sera mort. 
 
Hier encore François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd'hui il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera où qu'il aille. Quoi qu'il fasse. 
La mort est certaine. L'issue, forcément fatale. Ce n'est plus qu'une question de temps. Il vient à peine de le comprendre. 
 
Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L'échéance approche. Je vais mourir. 
 
Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tous semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents. 
Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n"ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout... 
Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?
 
 
 Mon avis : 
 
"Satan était un ange", le 7ème livre que je lis de l’auteure et je ne compte point m’arrêter là. Ce livre m’amène encore à dire à quel point cette auteure sait comment si prendre avec ses lecteurs. Et pourtant, Satan était  un ange est très différents des autres romans que j’ai pu lire jusqu’à présent de Karine Giebel. L’oppression n’est pas omniprésente, l’horreur n’est point de mise et le stress que l’auteure à l’habitude de nous provoquer ne fut pas au rendez-vous…  mais alors quoi me direz-vous…

Dans Satan était un ange l’auteure a misé sur un autre registre. Les liens humains. La psychologie de l’homme. Et plus particulièrement ici, l’amitié entre deux personnes qu’absolument tout oppose. Le genre de lien qu’on pourrait qualifié d’impossible tellement cela parait absurde de penser que ça pourrait exister… et bien c’est exactement le challenge, à mon sens qu’à relevé l’auteure en créant un lien tellement fort entre ces deux protagonistes qu’on pourrait y croire aisément. 

Deux personnages, l’un à qui la vit a sourit, l’autre au passé trouble (et inattendu) qui tente de se débrouiller comme il peut, mais ce qui m’a le plus frappé, c’est la relation hors norme qui se créera entre eux, et qui vous fera ressentir toutes sortes d’émotions…

Au-delà de ça, malgré un début tout en lenteur qui marque une autre différence par rapport à ses autres livres qui eux, nous plongeaient directement dans le vif du sujet, aussi bien par la situation que par son style ici, non seulement l’auteure prend son temps pour donner l’assaut, mais en plus les tenants et aboutissants nous révèlent une autre facette de l’auteure. On découvre que quand l’auteure n’use pas de son côté un chouia sadique envers ses personnages, elle part dans un univers classique mais en donnant à ses personnages des caractères et des destins qui ne pourront faire autrement que de nous attacher à eux… et pourtant, c’était pas gagné…

Ce que j’ai beaucoup aimé également c’est l’histoire qui se déroule de manière crescendo, c’est d’abord le calme plat pour ensuite devenir chaotique de plus en plus jusqu’à terminer par quelque chose d’explosif… et même si, après avoir lu beaucoup de livres de l’auteure, on pense comprendre comme cette dernière réfléchit, on est à chaque fois surpris par la fin de ses romans.Quant à son écriture, toujours aussi tranchante, directe, un vrai délice... 

Si vous aimez les policier, si vous aimez les histoires surprenante, alors ce livre ainsi que les autres de l'auteure feront un choix de mise... j'ai hâte de me plonger à nouveau dans un de ses romans.
 
Ma note : 
 
20/20
♥♥♥♥♥

6 commentaires:

  1. Oh je ne sais pas si je suis crédible avec elle, je suis fan de ses livres... même si je n'ai pas donné que des 20 !!

    RépondreSupprimer
  2. Il m'a beaucoup plu également, et notamment parce que l'auteure nous présente quelque chose de différent. C'était très réussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est l'une des raisons qui fait qu'il m'a beaucoup plu aussi... J'avais l'habitude des livres de cette auteur et j'avoue avoir été totalement surprise avec celui-là...

      Supprimer
  3. Tu me donnes très envie avec ta chronique ! J'avais adoré "Les morsures de l'obre" et beaucoup aimé "Chiens de sang" donc j'ai hâte de lire davantage de livres de cette auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Je suis ravie de te donner envie, mais si je peux me permettre, il faut lire meurtres pour rédemptions et juste une ombre qui sont extraordinaires...

      Supprimer