13 sept. 2013

Sérum, saison 1 épisode 3 de Loevenbruck et Mazza


SERUM EPISODE 3
Couverture Sérum, saison 1, tome 3


Titre : Sérum épisode 3  
Auteur : Loevenbruck et Mazza
Année  de sortie : Mai 2012
Nombre de pages : 185
Éditeur : Marabout/J’ai lu
Genre : Thriller
Prix : 6 € 
Résumé :
1773 : Mesmer invente l'hypnose
1886 : Freud invente la psychanalyse
2012 : Draken invente le sérum

Malgré l'aide précieuse du docteur Draken, qui a décodé une partie des visions d'Emily, le détective Lola Gallagher n'a pas réussi à empêcher l'enlèvement du couple Singer.
Qui est caché derrière ce kidnapping ?
Depuis quelques jours Draken est introuvable.
Pourquoi cette soudaine disparition ?
Qu'est-il arrivé à Emily ?

Mon avis :
« Du Hitchcock remasterisé à la sauce 24 heures chrono » Si cette critique (ou plutôt éloge) est vraie, alors je n’ai dans ce cas aucune envie de découvrir ni du « Hitchcock » ni la série « 24 heures chrono ».

Comme pour les deux précédents épisodes de la série, je n’ai encore une fois pas accrochée à cette suite. C’est toujours la même chose qui se présente ici, on fait fasse à une structure qui devient trop répétitive et qui devient franchement lourde à gérer et même ennuyeuse. L’histoire est toujours aussi floue, voire encore plus qu’au départ et je suis de moins en moins intéressée par le sujet global.

Comme j’ai du le signaler dans mes précédentes chroniques à propos des deux premiers épisodes, je trouvais que c’était pourtant bien parti, mais je pense à présent que l’histoire n’avance absolument pas, que les questions poussent comme de mauvaises herbes alors que les réponses tardent à venir. Ce qui conduit le tout dans tous les sens et peut perturber.

Concernant les personnages, je crois vraiment que les auteurs ne se sont pas foulés. Excepté le fait quelques point physique sur la couleur de leur cheveux ou leur taille par exemple, et rarement ce qu’ils portent comme vêtement, on ne sait pas grand-chose sur eux.

Quant à la structure des livres qui ressemble trait pour trait à des épisodes de séries télés, même si je trouvais cela originale au départ, je me rends compte à présent de l’inutilité de la chose et surtout le côté purement commercial. Je trouve cela outrageusement dérangeant et abusif.  A bien regarder, les 6 petits livres pourraient représenter deux livres de format classique (en rapport avec le nombre de pages) dont le prix avoisinerait les 16 € alors qu’ici, on atteint tout de même la somme astronomique de 36 €

Pour finir un petit mot sur le résumé en quatrième de couverture, j’aurais aimé avoir un résumé plus concentré sur chaque livre plutôt que le même résumé comme s’il s’agissait d’une seul livre. Quant à la plume des auteurs, je la trouve quelconque.

Ma note : 09/20                                 ♥♥

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire