26 juin 2013

Robe de Marié de Pierre Lemaitre

Couverture Robe de marié
Titre : Robe de marié 
Auteure : Pierre Lemaitre
Nombre de pages : 314
Édition: Le livre de poche 
Genre : Thriller (psychologique)   
Prix : 7,60 €

Particularité : J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune avec Audrey. 

Son blog 
Sa Chronique 


Résumé : 

Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape... Les ombres de Hitchcock et de Brian de Palma planent sur ce thriller diabolique.
Mon avis : J'ai découvert Pierre Lemaitre avec Alex. Tout de suite, j'ai eu un coup de coeur pour ce roman. Et là, je me suis dit, soit il a eu un coup de chance avec Alex, soit cet auteur est extra et il n'écrit que des pépites. Et effectivement, pour avoir lu donc Robe de marié, je pense que cet auteur est un As du thriller et qu'il porte très bien son nom. Un véritable maitre en la matière.
Même si "Robe de marié" reste en deçà par rapport à Alex, je pense tout de même que ce roman est un des meilleurs thrillers psychologiques que j'ai pu lire. 
Lemaitre nous présente ici son œuvre en quatre parties. Dans la première on découvre l'un des deux protagonistes de l'histoire : Sophie. Une jeune femme a priori sans histoire qui vit heureuse avec son mari, qui a un bon job, des ami(e)s etc.. Et puis du jour au lendemain, commence une décentes aux enfers. Mais l'auteur nous y conduit tranquillement. Par petites doses. Une sorte de brouillard anesthésique dans lequel finalement on est très vite perdu, perturbé. On a de cesse de se demander pourquoi il se passe cela, pourquoi ça arrive comme ceci... Et croyez moi, si vous n'avez pas l'habitude de lire des thrillers, votre logique en prendra un grand coup. 
Ça commence par des petits oublis par ci, par là. Des dossiers, des cadeaux qui se perdent... qui disparaissent... Le doute prend place et puis on monte dans les degrés parce que des meurtres sont commis. Mais Sophie peine a s'en souvenir. Et pourtant tout l'accuse. Et là, le lecteur se dit : "Non ce n'est pas possible il y a un truc. Elle n'a pas pu faire ça, pas elle..." Et pourtant ! On a beau chercher, il est impossible d'envisager une alternative. En tout cas, pas celle que l'auteur nous réserve. Impossible. De ce fait, je vous déconseille vivement de lire des chroniques de ce livre avant de découvrir le roman, ça ne pourra que gâcher votre lecture.

Et c'est là, qu'on arrive à la seconde partie. Tout est soudain très clair. on Découvre l'autre protagoniste, Franck (là je ne vous en dirais pas plus parce que je ne tiens pas à spoiler, il faut que vous découvriez  tout cela par vous même). la solution est tombée. Mais mille et une question nous taraudent l'esprit. Dont la première : "Pourquoi, mais pourquoi ?" Pourquoi fait-il cela ? Pourquoi s'attaque-t-il à Sophie ? Pourquoi lui fait-il tout cela ? Est-il fou ? Une chose est certaine, cet homme est un dangereux psychopathe. Sophie va le découvrir à ses dépends.
Cependant, à ce stade là on se dit : "On est même pas à la moitié du roman et on sait déjà tout, bizarre non ? 

Mais en réalité, l'histoire ne se termine pas comme ça. Non. Ce serait trop facile. Ce ne serait pas digne De maitre Lemaitre. Dans les troisième et quatrième parties, on apprend comment Frank et Sophie en sont arrivés où ils en sont. Dans la troisième partie, c'est Franck qui mène la barque alors que dans la quatrième et dernière partie, c'est Sophie. Celui qui a dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, n'a pas démenti. Parce qu'il s'agit pour ces deux dernières parties de pur et simple vengeance. Mais pas n'importe quelle vengeance. Une vengeance d'une intelligence terriblement effrayante. A vous couper le souffle. A vous faire froid dans le dos.
 
J'espère vous en avoir dit suffisamment pour vous convaincre de lire ce thriller mais si ce n'est pas le cas, sachez qu'en plus d'une excellente histoire, l'auteur y a glissé tous les ingrédients nécessaires à conception d'un thriller psychologue de haute voltige. Qu'il a usé d'une magnifique plume dont le style est fluide et la lecture rapide. Une fois que vous aurez commencé ce roman, vous ne le lâcherez qu'à la dernière page. 
Ma note : 19/20 

Ma prochaine chronique : 
 

5 commentaires:

  1. J'avais adoré !!! Je te conseille maintenant de lire "Travail soigné", Puis "Alex" puis "Sacrifices" qui forment une trilogie. Très bon (même si à mon goût, le 3e est un peu en dessous). J'avais aussi aimé "Cadres noirs" mais bien moins que les autres tout de même ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas Sacrifices mais sinon, j'ai déjà prévu d'ajouter à ma wish "Travail soigné" et "Cadres noirs" ah je ne savais pas que c'était une trilogie parce que j'ai déjà lu Alex... En tout cas, c'est noté. Merci.

      Supprimer
  2. J'en garde un souvenir mitigé, il faudrait que je le relise à l'occas, bises !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en as-tu fais une chronique, pour que j'aille la lire ???

      Supprimer
  3. j'ai lu ce livre j'ai adoré^^ , merci pour ton com j'ai vraiment hâte de tous les lires^^

    RépondreSupprimer