29 juil. 2014

Journal d'un assassin de Valérie d'Oust



Titre : Journal d'un assassin
Auteure : Valérie D'Oust 
Nombre de pages : 244 
Édition : France Loisirs, Piment 
Genre : Contemporain 
Prix : 9 €


Résumé : 

La vie n'a pas fait de cadeau au pauvre Angus. Né avec un visage difforme, il est complètement rejeté par sa mère qui le maltraite pour le punir de sa laideur. Et quand elle décide de s'occuper de lui, c'est uniquement pour qu'il soit confronté à sa monstruosité. Brillant mais solitaire, Angus apprend a vivre ou à survivre face au mépris des autres. et un jour enfin, il rencontre une personne qui regarde au-delà des apparences et voit la beauté de son âme...

Mon avis : 

Un journal d'assassin, c'est un point de vue que je ne connaissais pas vraiment, j'ai lu beaucoup de thrillers, policiers etc. mais je n'avais jamais lu un livre ou un assassin raconte le ou les crimes qu'il a commis et comment. Et bien c'est chose faite avec "Journal d'un assassin" de Valérie d'Oust. 

C'est un livre qui est assez difficile à lire si on a pas l'habitude de ce genre de lecture parce que le narrateur nous dévoile tout sur sa vie, sa misérable vie... C'est l'histoire d'un d'homme qui a commis des crimes parce qu'il est arrivé à un point ou il ne pouvait plus faire autrement car la maltraitance de sa mère du a son physique difforme était arrivé au point de non retour. 

Tout le long du récit ont assiste à la manière dont l'enfant d'abord, l'adulte ensuite accepte (parce qu'il n'avait pas le choix) et supporte les insultes incessantes et le comportement indigne de sa mère envers lui. Et puis celui du regard des gens parce qu'il est différent. Malgré tout, cet enfant brillant finira par s'en sortir après avoir commis quelques bêtises. 

Quand un jour, une jeune femme croise sa route, tombe amoureuse de lui l'aime pour ce qu'il est et pas pour ce à quoi il ressemble et le rend heureux. Mais c'est sans compter la passion que sa détestable mère aura de cesse de l'humilier, le ridiculiser et lui faire croire des choses qui le conduiront à commettre l'irréparable...  J'avoue avoir été triste qu'Angus en soit arrivé là à cause de sa mère... même si je ne l'excuse pas et ne comprends pas son geste.

Au delà de l'histoire, c'est un livre qui nous parle de différence, de tolérance et aussi d'acceptation de soi malgré ce que les autres disent. L'auteure qui a travaillé avec des enfants trisomiques, à voulu ici mettre en avant la désolation que représente ces gens qui jugent sur le simple fait d'un physique difforme et pousse un cri de révolte à travers la vie d'Angus. 

C'est un livre intéressant avec un fin en partie inattendue et triste. Et qui plus est, très bien écrit. Le seul point faible sont les longueurs qui ont eu tendance à ralentir le rythme de ma lecture et fait paraitre l'histoire interminable notamment dans la première partie du récit, c'est à dire, l'enfance d'Angus. 

Ma note : 

14/20 
♥♥♥♥♥

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire