11 juil. 2016

Hush de kate White



Couverture HushPrésentation Du livre :
 
Titre : Hush
Titre Original : Hush  
Auteur : Kate White
Traducteur : Armelle Santamans
Saga : //
Tome : // 
Date de sortie : 2010
Nombre de pages : 381
1er Éditeur : Marabout
Éditeur Poche : //
Collection ://
Genre(s) : Policier
Prix : 19, 90 €
Spoiler : Un peu
 
 
Résumé : 

Lorsque Lake Warren apprend que son ex-mari exige la garde de leurs enfants, elle est persuadée que sa situation ne peut pas empirer. Le bon côté des choses, c'est qu'elle vient de passer la nuit avec le séduisant Dr Keaton, avec qui elle travaille dans une clinique d'insémination artificielle. Mais au matin, elle découvre le cadavre de Keaton dans une mare de sang… Pour ne pas risquer la garde de ses enfants, elle doit mentir à la police et découvrir elle-même la vérité. Elle ne tarde pas à comprendre qu'elle est dangereusement proche des secrets sordides de la clinique et de Keaton. Peut-elle tout arrêter avant qu'il ne soit trop tard ?
 
Mon avis :
 
Comme vous l'avez peut-être vu, j'ai choisit de lire ce livre grâce au challenge/rendez-vous que j'ai mis en place sur mon blog, le Word's Challenge Week. Je ne vais pas entrer dans les détails, mais le principe est simple, je pioche un mot dans un sac que j'ai préparé au préalable et à partir de ce mot, je choisis de lire un livre dont le titre le contient... Le mot en question était Hush, et le seul livre que j'avais avec ce mot, c'était Hush de kate White...
Je suis assez contente de l'avoir lu par ce biais, parce que je me rends bien compte qu'autrement, il aurait encore et encore trainé dans ma PAL... Je suis juste un peu triste qu'il n'ait pas eu l'effet escompté... 
Il est vrai, qu'en lisant le résumé, je ne m'attendais pas au "policier" du siècle, n'est-ce pas ? Mais tout de même... j'en espéré un peu plus que ça. Pourtant, l'idée de départ me plaisait bien.
En effet, le pitch me plaisait bien, seulement voilà, au cours de ma lecture j’ai rencontré quelques problèmes assez dérangeants et pour  la plupart très agaçants même…
D’abord, le lien trop ténu et pas assez accrocheur à mon sens des deux affaires qui concernent le personnage principal, Lake Warren. D’un côté, la demande de garde exclusive de ses enfants par son ex-mari et de l’autre, le meurtre de l’homme avec qui elle venait tout juste de passer la nuit… En nous faisant croire que l’une des affaires ne pourrait pas se résoudre sans l’autre… en plus du fait que l’auteure a jugé important de ne traité sérieusement qu’une seule affaire (le meurtre), laissant l’autre se résoudre d’elle-même et presque par enchantement…
Ce qui m’amène à vous parler d’un seconde problème, la « pseudo » paranoïa de notre protagoniste, qui n’a cessé, tout au long du récit de se poser mille et une question, sans jamais laissé le soin au lecteur la chance de tenter la moindre hypothèse… Au départ, je trouvais cela intéressant puisque je pensais que c’était dans le but de jouer avec le lecteur en le menant vers différentes pistes, afin qu’il soit amené à réfléchir à  l’issue du problème. Sauf que cela est très vite devenu agaçant au possible, dans la mesure où, nous autres lecteurs on se retrouvait complètement détachés du récit… Comme si lors d’un dialogue, on ne vous laissez pas en placer une…
Non content de cela, tous ces questionnements n’ont servi qu’à ralentir l’enquête et par la même occasion la lecture… ajouter en plus le fait qu’au final, tout ce tintouin était loin de la vérité… Arrive un moment, ou l’histoire se démêle toute seule… avec l’impression gênante que tout n’a servit à rien…
Quand tu tombes sur un récit qui dure des plombs et qu’à partir des dernières pages, tout s’accélère, que les réponses tombent comme un soufflé, parce qu’elles n’ont strictement rien à voir avec ce qui avait été traité préalablement et ce à quoi tu t’attendais… Ben forcément la déception point le bout de son nez… Quand tu te rends compte que tous les petits rebondissements tout au long de la lecture étaient des faux rebondissements puisqu’ils ne menaient à rien de concret...
Et puis, d’autres détails assez hallucinants viennent se greffer à tout ce qui ressemble à un sacré manque de crédibilité… comme par exemple le fait que la police passe complètement à côté de fluide retrouver sur le lit du macchabé et ne pense même pas à faire de test ADN… cela aurait pu passé, si justement la protagoniste n’avait pas autant psychoté là-dessus… Ou encore le fait que notre protagoniste soit suivit (on pense forcément que c’est lié à l’affaire, mais pas du tout)… Ou encore le fait que l’auteure nous fasse croire que beaucoup de chose sont liées alors qu’en faite, au final on se rend compte qu’elles sont indépendantes et si peu utiles à l’affaire… Bref, j’ai trouvé cela dommage parce que l’idée de départ était pas mal…
Peut-être que l’auteure s’attendait à des lecteurs crédules… Personnellement, si je devais conseiller ce livre, serait aux débutants… ceux qui n’ont jamais ouvert un policier de leur vie de lecteur… tout en précisant que l’histoire est basique et qu’elle ne promet rien de grandiose… 
 
Quelques mots sur l'auteur(e) :


http://www4.pictures.zimbio.com/gi/Kate+White+Cosmopolitan+Fun+Fearless+Men+Women+FspnwZ4gle2l.jpgNom : Kate White 
Nationalité : Américaine   
Né(e) à : Glens Falls, le 3 septembre 1951 

Kate White dirige aux Etats-Unis le magazine Cosmopolitan. Elle est l'auteure de pas moins de 10 romans  donc 4 à suspense... Elle est également l'auteure de quatre livres qui donnent des conseils pour les femmes d'affaires... Elle est mariée à Brad Holbrook et a deux enfants.

Son premier roman, Meurtre sur papier glacé, trône depuis sa parution parmi les meilleures ventes outre-Atlantique.
Le succès phénoménal de Crimes et voluptés consacre son talent et son humour ravageur.

 
Ma note : 
  06/20  

13 commentaires:

  1. Ah zut, une telle déception pour un challenge en plus, c'est démotivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire n'est pas si mauvaise, c'est surtout moi qui suis devenue exigeante pour tout ce qui touche au policier, thriller etc...

      Supprimer
  2. Hou là, autant dire que je vais le zapper celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'ai dit dans mon avis, je le conseil plus à ceux et celles qui ne connaissent pas encore le genre.

      Supprimer
  3. Je l'ai lu il y a deux ans je crois, et c'était pas mal, mais pas le livre du siècle comme tu l'as dit.
    J'espère que tu feras une meilleure lecture la prochaine fois !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça reste un un livre correct, mais pour moi ce ne fut absolument pas suffisant du tout et beaucoup trop mou...

      Supprimer
  4. Pas facile de tenir le lecteur en haleine ! J'avais déjà entendu parlé de ce livre, mais il ne fais pas encore parti de ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain, mais là, on y est pas du tout. Mais du tout. L'auteure à joué la carte de la facilité du début à la fin... personnellement, je ne te le conseil pas...

      Supprimer
  5. Pour le moment, je ne suis pas tentée. Et puis, j'ai déjà pas mal de romans qui attendent sagement. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, comme tu le sais, j'ai lu Les loges du mal et je vais sûrement lire le dernier du même auteur. ;)

      Supprimer
  6. Je l'ai lu il y a déjà quelques années... Mais, je ne me souviens que très peu de l'histoire et ton avis ne me donne pas envie de le relire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est clair que c'est le genre de livre que je ne lierai pas une seconde fois... mais je suis contente que ce soit fait, parce qu'il m'intriguait pas mal avant...

      Supprimer