25 avr. 2013

Un été autour du cou de Guy Goffette

Couverture Un été autour du cou
Titre : Un été autour du cou
Auteure : Guy Goffette
Nombre de pages : 162
Edition : France Loisirs
Genre : Contemporain  
Prix : .... €


Résumé : A onze ans, Simon est encore un gamin, petit campagnard rêveur privé d'affection entre son père tyrannique et sa mère absorbée par les tâches ménagères. Quand il rencontre la Monette, "belle comme le pêché" Simon chavire d'un coup. Du jour au lendemain, la Monette l'initie à un secret qui n'est pas de son âge ; hier il était innocent, aujourd'hui, il se trouve doté d'un sexe. l'ogresse de trente ans son aînée, aime la chair fraîche et le gamin naïf est loin de connaître (encore moins de comprendre) les règles du jeu pervers auquel elle l'initie.

 


Mon avis : Au premier abord, ce livre m'a paru bien. En lisant le résumé en quatrième de couverture, je l'ai trouvé intéressant parce que je m'en suis fait une idée bien précise. Je pensais que ce cours roman allait raconter une sorte de témoignage, d'un homme qui raconte comment plus jeune une femme à jouer avec son innocence. Et en faite, j'ai du comprendre de travers parce que, ce que j'ai lu n'avait aucun rapport avec ce que j'avais imaginé. Du coup, je ne pourrais pas vous dire grand chose sur ce livre, parce que je l'ai abandonné. Je n'ai pas réussit a entrer dans l'histoire, je me suis ennuyé du début jusque là ou j'ai arrêté. Et puis j'ai vraiment pas aimé le sujet. Et puis, il y a une autre chose qui m'a beaucoup dérangée dans ce livre, c'est le style poétique de l"écriture qui raconte une histoire qui n'a justement rien de poétique, ce qui est très bizarre. Comme si je vous décrivait un atroce crime avec de beaux mots. Un paradoxe de style oxymore. De jolis mots pour une histoire dégueulasse. Bref, vous l'aurez compris, j'ai pas aimé ce livre. Il y a aussi un autre point dans le style qui m'a beaucoup dérangé. La narration. En faite, il y a deux narrateurs pour la même personne (une fois enfant et une fois adulte) les deux racontent la même histoire sachant que l'un l'a vie et l'autre en parle avec beaucoup de recule. Le soucis c'est que l'auteur passe de l'un à l'autre à n'importe quel moment donc, on sait jamais qui parle, l'enfant ou l'adulte. Moi, ça m'a pertur ma lecture. 
PS : Pour le prix, je ne le connais pas,  je n'ai pas trouvé pour cette version sur le net et ce n'est pas marqué sur la quatrième de couverture. (Moi je l'ai acheté en occasion). 
 ♥♥♥♥
Ma note : 1/20   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire