18 mai 2013

Je veux vivre de Jenny Downham

Couverture Je veux vivre
Titre : Je veux vivre
Auteure : Jenny Downham
Nombre de pages : 381
Édition: Pocket 
Genre : Jeunesse, young adult   
Prix : 7,20 €



Résumé : Atteinte d'une leucémie, Tessa sait qu'il ne lui reste que peu de temps. mais, à 16 ans, elle a envie de vivre intensément jusqu'au bout. aidée de sa meilleure amie Zoey, de ses parents et de son petit frère, elle va engager une formidable course contre la montre pour accomplir sa dernière liste de souhaits : sexe, drogue, célébrité... La vie va également lui réserver une belle surprise en mettant sur son chemin Adam, avec qui elle va avoir la chance de découvrir l'amour. 
Mon avis : J'avais choisit d'acheter ce livre parce que j'avais trouvé le résumé intéressant malgré une réticence ou deux, mais le sujet restait attractif. Et pour ça, je ne regrette pas de l'avoir lu. Mais... oui, il y a un mais !! J'ai trouvé la première partie de ce livre longuet de répétitions et pleins de clichés. Là, je fais référence à ma petite réticence lu sur le résumé. 
J'ai toujours trouvé intéressant, émouvant, prenant parfois, les livres qui racontent la maladie, la mort. Je trouve qu'on en ressort toujours grandit et avec moins appréhension quant à l'envie d'en découvrir d'autres. Mais celui la, m'a beaucoup gêné sur un peu plus de la moitié du livre. 
Cette idée reçue comme quoi "il faut tout faire avant de mourir" et qui est toujours rattachée à des choses du genre : sexe, drogue, infraction de la loi et inévitablement un manque de respect envers ses proches me fait sortir de mes gondes. Il y tellement de "vraies et belles choses à faire avant de partir".  Cette première partie, je l'ai trouvé donc très longue et répétitive et parfois même assommante par le comportement de certains personnages. 

La liste. Qui ne ferait pas de liste, s'il se savait condamné ? J'ai trouvé cette idée intéressante, et même original, le fait que cette dernière se trouve en partie sur son mur.. Mais j'ai trouvé ça dommage que l'auteure n'y a pas attaché plus d'importance que ça, (la liste était là, il fallait faire ce qu'il y avait marqué dessus et puis point), j'aurais presque voulu que celle liste tienne une place aussi importante que les personnages, puisque c'est quand même ce qu'il y avait marqué dessus, qui allait résumé les derniers moments de Tessa

La deuxième partie du livre m'a beaucoup plus émue, même si j'ai trouvé que celle-ci arrive presque comme un cheveux dans la soupe. J'ai eu en faite, l'impression de lire deux romans différents, la première partie aurait été celui de la fille audacieuse qui tente tout pour le tout et la seconde partie, m'a plus fait penser à une fille plus fragile qui a besoin de tout l'amour possible pour partir en paix. Et moi, c'est plus cette partie là que j'ai apprécié, même si je l'ai trouvée un peu guimauve par moment. 

En ce qui concerne les personnages, tout au long de la première partie, Zoey me sortait pas les trous de nez, je ne pouvais plus la supporter. Elle m'énervait trop. Puis quand la couille lui est tombée sur la tête, elle a changé. Mais même là, je n'ai pas su m'attacher à elle.  Et pour les autres, son père, son frère mais surtout sa mère (très choquée de son détachement envers sa fille mourante), j'aurais aimé voir plus de démonstrations de leur sentiments. Quant à Adam, j'ai trouvé sa relation avec Tessa magnifique, mais encore une fois, l'auteure a glissé ça comme un cheveux... oui dans la soupe. Encore lol. 

Pour résumé, c'était une lecture intéressante gâchée néanmoins dans la première partie par des clichés gros comme une maison, mais qui se termine avec beaucoup de tristesse, bien sûr et de beaucoup d'émotions. Peinte d'une histoire d'amour touchante. Cependant certaines idées auraient pues être creusées en profondeur. 
♥♥♥♥♥ 

Ma note : 14/20

Prochaine Chronique :



1 commentaire:

  1. l'héroine m'avait aussi agacée dans la première partie de ce livre, la seconde a su rattrapé mon avis dessus
    j'avais bien aimé du coup :)

    RépondreSupprimer