14 juin 2013

Fun Life, là ou tout commence de Chloé Louveau

Couverture Fun Life
Titre : Fun life, là où tout commence. 
Auteure : Chloé Louveau
Nombre de pages : 329
Édition: Les éditions Persée 
Genre : Contemporain   
Prix : 21,80 €
Particularité : j'ai reçu ce roman dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict et les Editions persée. que je remercie.


Résumé : 

Serena, Taylor, Max et Flo sont quatre adolescents qui quittent leur Boston natal pour rejoindre Los Angeles, où leur rêve de devenir un groupe de musique professionnel devient réalité. Passer au statut d'idoles et quitter l'anonymat pour la célébrité ne sont pas chose facile : cela s'accompagne d'un lot de joies, certes, mais de déceptions également. Les Fun Life, hissés au rang de phénomène, voient une nouvelle vie s'ouvrir devant eux. La gloire va bouleverser leurs habitudes, mais leur amitié saura-t-elle résister ?



Mon avis : Tout d'abord, j'aimerai dire un mot sur la couverture. Personnellement, je la trouve trop impersonnelle. J'aurai préféré voir une photo de quatre amis qui représentent les protagonistes du roman, une belle photo de Los Angeles, une batterie... 

Ensuite, dans le communiqué de presse, j'ai eu en guise de résumé ceci :  "...une vie rêvée s'offre à eux mais la réalité est bien plus brutale... Leur amitié résistera-t-elle aux strass et aux paillettes ?" Et puis, celle en quatrième de couverture "...Les Fun Life, hissés au rang de phénomène, voient une nouvelle vie s'ouvrir devant eux. La gloire va bouleverser leurs habitudes, mais leur amitié saura-t-elle résister ?" Eh bien, dans le roman, je n'ai non seulement rien trouvé qui corresponde à l'une de ces phrases. Et c'est bien dommage, parce que c'est précisément ces phrases qui m'ont poussées d'une part à choisir ce roman et d'autre part augmenté l'envie de le découvrir. Mais en plus, c'est carrément le contraire qui se produit.

J'ai donc été déçue, car je m'attendais à un groupe d'amis qui tente le tout pour le tout afin de réussir à réaliser leur rêve pour devenir un jour des stars de la musique ; que leur route allée être semée d'embûches mais que  par la force de leur amitié mise à rude épreuve, ils réussiraient à surmonter tout ça. Que nenni !

Nos protagonistes, Taylor, Serena, Max et Flo réussissent sans la moindre petite brouille. Leur groupe Fun Life devient la coqueluche de tous les adolescents des États unis et d'Europe et tout se passe très bien dans le meilleurs des mondes possible. 
Comme ils arrivent à Los Angeles, la ville ou il est rare de rencontrer des stars lol (pour rire des personnages qui sont juste émerveillés à chaque fois qu'ils rencontrent une célébrité. Et quelle célébrité j'ai envie de dire ?) Bref, Ils ont trouvé une belle maison ou ils y vivent tous les quatre. A peine arrivés, ils apprennent qu'une maison de disque veut les faire signer. Comme j'ai dit, tout va bien. Ils réussissent. 

A côté de ça, nos quatre personnages, surtout Taylor, fait la rencontre de plusieurs célébrités mâles dont son idole. Alors, là je me suis dit c'est cool. C'est vrai, c'est plutôt génial quand ça arrive sauf que la, ça a été plus une torture qu'autre chose. L'auteur s'est amusée (enfin j'espère, ce serait déjà ça) au jeu du chat et de la souris, du genre je te fuie, tu me suis, je te suis tu me fuis. Certes, ils finissent par se mettre ensemble. Mais c'était tellement prévisible et tardive que, l'intérêt a été gâché. Je parle  ici de  la relation entre Taylor et son Idole Zack. 
 
Je balance quelques points comme ça sans suivre de plan particulier parce qu'il y a trop de choses à dire sur ce livre qui m'a dérangé.

En bref, l'histoire est trop simple. L'intrigue inexistante. Les personnages parfois lourds par moment. Ils se passent des choses  illogiques, difficile de comprendre pourquoi les paparazzis s'attaquent à eux sans raison pas exemple... Des choses absurdes du genre Serena qui adopte sur un coup de tête un gosse trouvé dans la rue...  Disons que ce roman est trop irréaliste. Cependant, j'ai quand même trouvé quelques situations mignonnes, comme les premiers échanges de courriels entre Taylor et Zack, la situation de Serena qui perd ses parents très jeune et qui est adopté par la famille de Taylor.

Autre chose, quitte à tenter de réaliser son rêve américain et vu que l'auteur est française, des personnages français, auraient été plus appréciés. 

Pour moi, c'est le genre de roman que je mettrais entre les mains de très jeunes ados. 12 ans. Parce que c'est un roman qui est sans prise de tête. 

Ma note : 9/20  

Prochaine Chronique : 




1 commentaire:

  1. Dommage ! Moi aussi j’aurais pensé que l’histoire était plutôt semée d’embuches comme ce qui était écrit sur la quatrième de couverture… Du coup le livre n’a pas l’air d’être passionnant…

    RépondreSupprimer