5 juin 2013

Sérum saison 1 épisode 2

Titre : Sérum saison 1 épisode 2
Auteure : H. Loevenbruck F. Mazza
Nombre de pages : 212
Édition: Le livre de poche 
Genre : Thriller    
Prix : 6,00 €



Résumé : 
1773 : MESMER INVENTE L'HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM

Une injection. Sept minutes pour accéder au subconscient d'Emily Scott. Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques. Quelques jours pour empêcher le pire. Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ? 


 

Mon avis  : Comme je l'ai signifié dans ma chronique pour l'épisode 1 de cette série, la fin de ce dernier m'a donné envie d'entamer le seconde, histoire de réguler ma faim. Et bien, c'est raté. Cet épisode m'a laissé exactement dans le même état que le premier. Certes de nouvelles informations arrivent, mais elles nous sont servies exactement comme dans le premier épisode, c'est à dire en patchwork. Rien de nouveau donc.

Je me disais qu'en découvrant cette suite, j'allais être dans tous mes états, vu que la fin du précédent épisode m'avait plu et que j'avais hâte d'en découvrir plus. Mais l'idée est tombée comme un soufflet puisqu'elle s'est trouvée évincée par une autre idée qui prend toute la place de ce second roman. Idée intéressante d'ailleurs, mais qui ne présentait qu'un infime lien avec l'histoire de départ. Ce qui fait qu’on n’avançait pas d'un iota. (Je me répète là). En même temps, d'un roman à l'autre, y'a pas grand chose à dire, ils sont si proche.  

Malheureusement, j'ai le sentiment que ces livres ont été écrits dans le seul but de nous faire languire. Encore faut-il avoir été happé par l'histoire, ce qui ne fut pas mon cas. Moi qui lis beaucoup de thriller, je pense que celui-ci ne mérité pas cette appellation. Je n'ai pas trouvé cet épisode ni son prédécesseur très accrocheur. Je ne me suis pas non plus senti affolée par les évènements. Et je trouve que ça manque cruellement d'intensité. De force.  

Je ne vois vraiment pas à présent, l'intérêt d'avoir structurée l'histoire de cette façon. Même si je n'ai lu que deux des six épisodes, je pense qu'un seul roman, aurait mieux fait l'affaire. Dans ce cas là, je préfère voir une vraie série télévisée.

A présent, je me sens prise d'une sorte de curiosité malsaine qui va me pousser à lire la suite bien que je ne sois pas pressée du tout. Et je trouve cela dommage parce que ce ne sont pas les idées qui manquaient. 

Ma note : 10/20




Mes prochaines chroniques :


 

1 commentaire:

  1. J'ai été pour ma part un peu moins scotché qu'au tome précédent car comme toi je regrette le fait qu''on avance si lentement même si l'intrigue dont il est question a été pour ma part intéressante à lire. Bon j'espère que ça va comme même bouger plus dans le suivant!

    RépondreSupprimer