21 juil. 2013

Adieu de Jacques Expert


ADIEU DE JACQUES EXPERT

Couverture Adieu
 
Titre : Adieu
Auteur : Jacques Expert
Année  de sortie : Mars 2013
Nombre de pages : 408
Editeur : Le livre de poche
Prix : 7 € 60
Résumé : 
2

001, Châtenay-Malabry. Une mère, son fils et sa fille sont retrouvés assassinés à leur domicile. Une famille apparemment sans histoires. Le père est porté disparu. Est-il lui aussi victime ou bien coupable ? Les recherches s'organisent, sous la direction du commissaire Langelier. Un mois plus tard jour pour jour, c'est au tour d'une seconde famille, tout aussi ordinaire, d'être abattue dans des circonstances identiques. Là aussi le père est introuvable. Presse, politiques, police, les avis sont unanimes, un tueur en série est à l'œuvre. Seul Langelier s'entête à concentrer tous ses efforts sur la piste des pères, qu'il soupçonne d'être à l'origine des massacres. Devant son obstination et son manque de résultats, son supérieur et ami, le commissaire Ferracci, est obligé de lui retirer l'affaire. Commence alors entre les deux hommes un combat larvé, chacun s'efforçant de démontrer sa propre vérité, un combat qui tourne bientôt à l'obsession et qui ne prendra fin que dix ans plus tard avec la révélation d'une incroyable réalité. Comme dans ses trois précédents romans, Jacques Expert met en scène avec maestria le quotidien de personnages en apparence ordinaires mais dont la face cachée révèle d'insoupçonnables noirceurs.

Mon avis :

C
omment ne pas aimer un roman de Jacques Expert, si je pense que Pierre Lemaitre est un maitre en terme de thriller psychologique, je n’en pense pas moins à dire que Jacques est un expert en la matière.

Tout commence par une enquête ordinaire dans le commissariat de Langelier. Une famille entière est assassinée et dont le père à disparu. Une deuxième famille est tuée dans les mêmes circonstances que la première. Pour le commissaire l’enquête va s’avérer difficile mais une certitude va s’insinuer en lui et le faire dériver. En effet, il décide de laisser de côté toutes les pistes possibles et reste campé sur la sienne, à savoir que c’est un des pères des deux familles qui à commis ces horreurs. La fin du roman lui donnera raison, mais s’il ne nous sera jamais expliqué comment cette idée lui est venue et pourquoi s’est-il autant entêté, un tout autre tournant nous attend. Et c’est là, que l’auteur nous montre toute la splendeur de son imagination et la facilité qu’il a eue à nous balader comme des petits pions d’échiquier.

Après l’erreur de n’avoir suivi qu’une seule piste, le commissaire Langelier se voit retiré l’affaire et perd la confiance de tous ces hommes. Malgré cela, il décide de continuer son enquête contre vents et marrés. Seul.

Ici commence alors le tourment du commissaire, une histoire à vous couper le souffle. Même si parsemé de récit un chouya trop long et qui nous fait friser l’ennui, on reste tout de même captivé par l’envie de savoir ou nous mène ce commissaire, qui au début de son enquête semble se perdre et nous perdre. Mais la réalité est tout autre, car une chose est sûr, nous ne savons absolument pas qui est Hervé Langelier.

Si vous aimez les thrillers, je vous conseil de lire celui là. Faite fit des passages un peu long et soyez patient car la fin, une fois révélée, vous resterez bouche bée.

Ma note : 16/20

1 commentaire:

  1. Il faut que je découvre cet auteur aussi : ) ! Ce thriller me fait de l'oeil depuis un moment, je ne vais plus tarder à me le procurer ;)

    RépondreSupprimer