7 juil. 2013

La chanson d'Annie de Catherine Anderson

Couverture La chanson d'Annie
Titre : La chanson d'Annie   
Auteure : Catherine Anderson 
Nombre de pages : 314
Édition: J'ai lu 

Genre : Romance, Historique    
Prix : 6,60 €

  


Résumé : 

 

Annie, l'idiote, la simple d'esprit, la sauvageonne... Elle erre sans fin dans les bois, car c'est finalement là qu'elle est le mieux. Sa riche famille se préoccupe si peu de son sort...
Un jour, cet être totalement démuni se heurte à la concupiscence d'un homme : le cruel Douglas, qui abuse de son innocence.
La scène a eu des témoins. Alors, lorsque Alex, le frère de Douglas. apprend qu'Annie est enceinte, il décide de réparer la faute de son cadet en épousant la sauvageonne. C'est une question d'honneur.
Très vite, le comportement étrange de son épouse l'intrigue. Elle vit dans un monde à part. Rien ne semble la toucher. Ce mystère le fascine. Il va alors tout tenter pour parvenir à communiquer avec cette femme-enfant dont la beauté le bouleverse. Il veut découvrir son secret, car Annie lui est infiniment précieuse.

Mon avis : Même si les romans de la collection Aventures et Passions regroupent des histoires souvent guimauves, prévisibles, avec des héros trop parfait dirons-nous. Que l’histoire qui aura commencée mal, termine toujours bien, du genre « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Que ce sont toujours les gentilles qui triomphent, que les méchants entre parenthèse ne sont jamais vraiment punis. Que chaque solution a son problème et que ces dits problèmes ne restent jamais irrésolus, j’aime prendre le temps d’en lire un de temps en temps. Parce que j’aime aussi le côté historique, les us et coutumes de ces lointaines époques, les magnifiques robes que portent ces gentilles dames et les belles histoires d’amour qui naissent de ces rencontres fortuites… Bref tout ça me plait beaucoup.

Dans son roman, Catherine Anderson a réussit à me toucher, a m’émouvoir avec le destin tragique d’Annie, cette pauvre enfant que personne ne comprend. Que tout le monde considère comme une écervelée. Même sa propre famille. Alors qu’en réalité la seule chose qu’elle ne sache pas faire comme les autres c’est… je vous le dit ou je ne vous le dit pas ?? (Je le cache avec de la couleur vous n’aurez qu’à mettre en surbrillance et vous verrez la réponse) … écouter. Pourquoi me direz-vous, tout bêtement parce qu’elle n’entend pas. Et oui, elle est devenue sourde à l’âge de six en tombant malade et le médecin n’a pas su détecter ce problème. Et personne jusqu’à ce que le frère de l’homme qui la violentera, la prendra pour femme afin de défendre l’honneur de sa famille et donner un avenir à cette pauvre petite fille.

Les débuts de cette romance ne seront pas du gâteau, mais au fil des pages, on découvre comment ces deux personnages vont apprendre à se connaitre, a s’aimer et à tout partager malgré la dur réalité de certains évènements qu’Annie ne comprend pas (comme sa grossesse par exemple), parce qu’on les lui a jamais apprit. J’ai trouvé cette petite romance très touchante et agréable à lire et pleine d’humilité. De plus l’auteure à une jolie plume, ce qui ne gâche rien.

J’aime caser ce genre de livre après un bon thriller bien corsé ou un livre qui m’aura déçu.
Ma note : 16/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire