17 sept. 2013

A coeur ouvert de Karine Hurson



Couverture A coeur ouvert
Titre : A cœur ouvert
Auteur : Karine Hurson
Année  de sortie : 2013
Nombre de pages : 432
Éditeur : Persée (Éditions)
Genre : Science-fiction*
Prix : 23, 49 
Particularité : J’ai reçu ce livre dans le cadre d’un partenariat, je remercie les Éditions Persée pour cet envoie).
Spoiler : Oui

Résumé :

Jenny menait la vie ordinaire et banale d’une jeune fille de quinze ans. En emménageant à Angers, tout va changer. À la rentrée au lycée, elle fait la connaissance de Jonas, un garçon mystérieux qui cache un secret qu’elle se jure de découvrir. Mais les événements s’enchaînent et Jenny se retrouve impliquée dans une guerre entre deux camps aux pouvoirs surnaturels. Malgré son désir de vivre une vie normale, c’est de capacités hors-normes dont elle devra faire preuve pour sauver ses amis, protéger ses alliés, assumer des responsabilités trop lourdes pour elle et, surtout, surmonter des souffrances et des peines qui l’éloigneront de sa destinée.

À cœur ouvert est la première publication de Karine Hurson, une jeune fille née à Paris en 1994, passionnée de lecture et d’écriture. Un autre livre est en préparation.

Mon avis :

En lisant le résumé (qui m’a fait choisir ce roman) J’avoue que je ne m’attendais pas à l’histoire que j’ai lu, même si au finale elle m’a plu.

On découvre ici, Jenny, qui suite à des soucis familiaux part vivre à Angers avec ses parents. Dans son nouveau lycée, elle va rencontrer des personnes avec qui elle va partager des moments, des sentiments et des secrets auxquels elle ne s’attendait pas, malgré un désir de vivre une vie plus que normale. Des sentiments, parce qu’elle va tomber amoureuse et trouver des amis importants. Des secrets, parce qu’elle va découvrir que le garçon qu’elle aime possède le pourvoir de contrôler le feu, parce que son nouvel ami contrôle la glace et parce qu’elle va se découvrir capable de contrôler les deux et bien plus encore, et parce qu’elle va devoir assumer de grandes responsabilités.

Mon sentiment concernant ce roman est assez mitigé même si pour le coup, je lui donne une note au dessus de la moyenne. Malgré des longueurs interminables, des répétitions assommantes, De la confusion et quelques contradictions  par ci par là, qui ont eues tendance à perturber ma lecture, j’ai toute de même apprécié ce livre.

Je l’ai apprécié grâce à certains personnages auxquels je me suis attachés comme Jonas et son frère Thibault. Pour l’histoire de base que j’ai trouvée particulièrement intéressante, même si ça manquait un peu plus de développement et d’intensité. Et pour la jolie plume de l’auteure, même si j’avoue que l’imparfait du subjonctif m’a mise un peu mal à l’aise au début, n’étant pas habituer à lire des textes écrits de cette façon.

J’ai beaucoup apprécié aussi les moments ou ils devaient tous s’entrainer à utiliser leur pouvoirs parce qu’ils venaient tout juste de les découvrir et qu’on découvrait tout ça en même temps qu’eux.

J’ai aimé la rencontre entre Jenny et Jonas, savoir qu’à cause de son secret il ne pouvait plus côtoyer qui que ce soit de peur qu’en les touchant, ils ne les brûlent à cause de son pourvoir (Jonas maîtrise le feu). J’ai aimé que grâce à Jenny et leur relation, Jonas ait pu finalement apprendre à contrôler son pouvoir. J’ai aimé l’idée de l’existence des deux clans, les hot skins et les cold skins qui se font la guerre parce qu’ils ne partagent pas les mêmes idéaux. J’ai aimé lire les sentiments de Jenny après la perte de Jonas dans un accident… j’ai trouvé que c’était beau et très juste.

Pour tout cela j’aurais pu mettre une bien meilleure note, mais comme je l’ai dit plus haut, les longueurs qui prennent trop de place dans le roman ; les répétions qui deviennent très vite agaçantes parce que d’une part, on le sait déjà et d’autre part, ça ne faisait pas avancer l’histoire ; les confusions qui nous font perdre le fil de l’histoire et les contradictions qui perturbent également tout, ça a un peu cassé le tout.

Et parce que l’auteure m’a fait passer des bons moments grâce à sa plume, je le conseillerai bien si vous avez de la patience. Quant à moi, je serais ravie de lire à nouveau Karine Hurson. 

*N'ayant jamais lu de science-fiction, je m'étais largement documentée pour savoir un peu dans quoi je pouvais mettre les pieds. J'avais dans l'idée  cette année de découvrir ce genre, même si mon intention était de commencer avec 1984 de George Orwell, Fahrenheit 451 de ray Bradbury ou encore Des fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes. Et bien dans "A cœur ouvert, je n'ai pas retrouvé le genre à proprement parler. J'ai plus eu l'impression à une légère fantasy qui fait appel à de la magie...

Ma note : 

12/20 
♥♥♥♥♥

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire